Histoire et culture

Ayiti Bèl propose un nouveau paradigme avec sa campagne d’éducation civique

  • 23 May 2017

Face à la déchéance collective, l’éclatement des familles, le dévoiement de nos institutions et l’effritement de nos valeurs, Roxane Ledan, plus connue sous le nom de Taïno L, photographe professionnelle de renom et citoyenne engagée, passe à l’action en lançant une campagne d’éducation civique préparée et présentée par la compagnie Ayiti Bèl. Contrairement à beaucoup d’autres qui préfèrent jeter l’éponge, se complaisant dans un « je-m’en-foutisme » béat, ou se tournent les pouces en attendant un miracle, Roxane Ledan brise cette torpeur générale et propose « yon ti koze sitwayen ».

Cette campagne d’éducation civique, consistant en des capsules de 5 minutes diffusées sur les stations de radio et de télédiffusion du pays, vise à stopper l’hémorragie et sauver ce qui peut l’être encore en contribuant notamment au changement de mentalité et à l’amélioration de l’implication de la population dans la gestion citoyenne de la cité. Susciter la réflexion des citoyens et citoyennes, encourager la participation à la cohésion et au développement du pays, et forger la conscience du peuple à édifier un État de droit et à s’impliquer dans le processus démocratique, sont, entre autres, quelques objectifs attribués à cette initiative portée à bout de bras par Roxane Ledan, personnalité très suivie sur les réseaux sociaux.

Pendant plusieurs mois, les stations de radio ainsi que les chaînes de télévision du pays vont se relayer dans le cadre de cette campagne d’éducation civique consistant à sensibiliser des millions de femmes et d’hommes, jeunes et moins jeunes, de toutes les tendances religieuses et politiques. Après le lancement de cette campagne sur la radio Kiskeya, plusieurs autres stations de radio de la capitale, comme Magik 9, Radio One, Signal FM, Radio Soleil et Radio Galaxie, ont décidé d’insérer dans leur grille de programmation cette initiative citoyenne. Roxane Ledan, instigatrice de plusieurs autres projets par le passé, juge positifs les feedbacks reçus depuis le lancement de cette campagne et se dit déterminée à poursuivre dans le même élan afin d’insuffler aux jeunes en particulier de nouveaux paradigmes de civisme et de citoyenneté.

Patrick Saint-Pré

 

(Tiré de : http://lenouvelliste.com/article/170992/ayitpropose un nouveau paradigme avec sa campagne d’éducation civique)